mercredi 10 septembre 2014

La recette du succès ?

Voilà quelques mois que je photographie les plats que je prépare pour ma petite famille (les plus élaborés...) et que je les met en ligne sur un blog dédié. L'idée de départ était de réaliser un livre de cuisine Online pour ma fille diabétique, pour qu'elle puisse y retrouver plus tard des recettes adaptées ( un peu comme les petites fiches que préparaient nos mamans ou grand mères...).

recettes pour diabétiques
Quelques dizaines d'euro d'investissement (serveur et nom de domaine ), un wordpress responsive, quelques heures pour rédiger les recettes et me voilà parti pour cuisiner et partager...

Le gros avantage de la technologie Wordpress est qu'elle intègre des fonctionnalités efficaces pour le SEO. Dans le cas d'un site de recettes on va se positionner dans Google sur les noms de recettes mais aussi les ingrédients, les catégories et les mots clefs.
J'en ai eu rapidement confirmation pour ce blog avec de nombreuses première pages Google et à chaque nouvelle recette ça progresse...
Avec un peu plus d'une centaine de recettes en ligne le site tourne autours de 3 à 400 visiteurs/jour... ce qui peut paraître faible mais en même temps encourageant si la progression est proportionnelle au nombre de recettes... 
Mais comme ce sont des plats que je prépare pour ma famille... je suis quand même un peu limité !

En terme de SEO, la force du site est d'avoir ciblé 2 expressions principales qui sont Diabète, Diabétique qui associées aux mots clefs du site les positionne sur des recherches ciblées et de la longue traîne autours du diabète.
Je ne cherche pas à concurrencer les gros sites de recettes grand public mais je m'attache à ma cible (avec près de 3 millions de diabétiques en France... il y a quand même du potentiel.


Le site est bien entendu adapté aux mobiles et tablettes, ce qui est plus pratique lorsque l'on veut consulter une recette tout en cuisinant.

A son trafic naturel, il faut ajouter les visiteurs sur les réseaux sociaux. Le plus important étant Facebook car on y trouve de nombreuses communautés sensibles à ma thématique, mais aussi Pinterest qui intègre des fonctionnalités adaptées aux recettes , Google+ et Twitter...

De plus le site a une application Android avec près de 4000 installations à ce jour et une newsletter pour ses membres...

C'est pour le moment un des seuls site dédié aux recettes pour diabétiques (en particulier pour le diabète de Type 1 car il faut maitriser les glucides dans ce que l'on mange pour mieux gérer sa glycémie lorsqu'on est insulino dépendant ). Et mon objectif étant de détrôner les gros sites de recettes qui prennent encore les première place sur la thématique du diabète alors que leurs recettes n'indique même pas les teneurs en glucides...

Je compte sur un fort potentiel de développement du aux nouvelles recettes, aux partages, aux articles qui prenne généralement plusieurs mois, à la tendance fooding ...

Et je ne dévoilerais pas toutes mes recettes "SEO"  ...  pour éviter ce qui était arrivé à Kiwiboo.com qui avait été créé sur le m^me principe:  un blog de partage pour parrainer aux ventes privées et qui était un des premiers sites en France sur les mots clefs "Ventes privées" et "soldes".
Mais qui a subit les foudres de Google du fait de nombreux sites concurrents qui ont utilisé strictement les mêmes expressions avec près de 600000 vu/an 1 an après sa création en 2007 et 32000 visiteurs à l'ouverture des soldes 20009 .... c'était énorme pour un blog amateur et ça a bien changé aujourd'hui...

Bon appétit !








mardi 26 août 2014

Responsive ou non ?

Je ne crois pas que l'on se pose encore la question, ou du moins ceux qui le font ne regardent jamais leurs statistiques de fréquentation ou ont un webmaster ancienne génération qui ne pense qu'à coder à l'ancienne.
Développer un site sans qu'il soit compatible Smartphone ou Tablette, c'est un peu comme se remettre au Minitel... Mais hélas, les boîtes qui ont encore leur internet aux mains des DSI et celles qui sont encore équipées d'Internet Explorer 6 ou 7... ont du mal !

Et c'est encore pire pour un site Ecommerce...  Ils ne perdent pas seulement des visiteurs mais du Chiffre d'affaire ! (et de la fidélisation bien sûr, car si ça marche pas on revient pas !)

Le pire restent ceux qui développent des Applications natives !  qui ont une durée de vie assez courte et surtout qui coûtent cher ... Elles n'ont d'intérêt que pour l'utilité qu'elles apportent au visiteur... donc à leur valeur ajoutée qui coûte encore plus cher !
Une application Ios ou Android vient en complément d'un site responsive.

L'avenir est aux opensource ( Cms type Wordpress, Magento, Prestashop,...) et aux frameworks qui adoptent des templates déjà Responsive.
Pour l'Ecommerce, les principales solutions s'y sont mises et de toute façon les plus gros peuvent se faire un développement spécifique et les plus petits ont déjà Wordpress et Prestashop qui sont déjà au point pour l'adaptation mobile.



Je parle en connaissance de cause,... je ne suis pas développeur, ni Webmaster mais j'aime mettre les mains dans le cambouis... et c'est là que j'ai vu la facilité pour réaliser un site compatible Mobile.
Le bon exemple est avec l'agrégateur de ventes privées Kiwiboo .... qui en plus de son application Iphone, de son application Android et de sa Webapp .... est responsive depuis plusieurs mois !
Sans parler de mon site de recettes et que pour les enfants qui le sont depuis 2 ans...
La qualité est moyenne mais il n'y a pas de développeur derrière...  Histoire de montrer qu'il ne faut pas investir des millions pour le faire.

dimanche 2 février 2014

Communication 360°

Un article par an ça ne fait pas de mal ! Mais il faudrait aussi que je revois le Design du site...

Voilà un sujet qui me tient à coeur et que j'essaie de pratiquer depuis une dizaine d'année: 
La communication 360°qui a pour objectif de mieux maîtriser tous les points de contact de la marque, enseigne ou produit , en B2C, B2B et bien entendu en Interne.
(on pourra aussi parler de Marketing 360°)

Avec l'avènement du Digital et des réseaux sociaux, ces points de contact ce sont multipliés.
Je parlerais de point de contact Actif lorsqu'il s'agit d'une relation commerciale avec ou sans transaction ou d'une mise à disposition d'information. Et de point de contact Passif lorsqu'il n'y a pas de relation directe entre l'émetteur et le destinataire.
Avec le ZMOT (Zero Moment of Truth) , Concept que Google mets en avant, la relation avec le consommateur s'est complexifiée et les entreprises doivent désormais en tenir compte.
Le ZMOT n'est qu'une étape de cette communication 360°.



• MAITRISER
On a besoin d'un chef d'orchestre ayant une visibilité et des connaissances sur tous ces médias et outils, sachant que chacun a ses propres codes...
Le risque étant pour les sociétés qui n'ont pas cette visibilité de se retrouver avec une organisation en Silo ... ce qui n'est pas forcément compatible avec une communication 360°:
- Trop de prestataires pilotés par des entités différentes
- Concurrence amenant un manque de communication
- Manque de visibilité sur les intérêts communs ...

 
• SAVOIR FAIRE
Travailler à 360° ce n'est pas survolé et comme je le montre dans le schéma ci dessus, cela se fait à tous les niveaux. Chacun prenant en compte les contraintes du niveau suivant et tire bénéfice des remontées de l'ensemble.

- Interne:  L'entreprise doit donner le cap à tenir, quels objectifs, quel discours... les salariés sont les premiers ambassadeurs.
Une plateforme de marque est indispensable ( Charte graphique, stratégie..) pour leur faire prendre la bonne direction.
La Force de vente doit être sensibilisée à cette communication 360 puisqu'elle sera amenée à communiquer avec ses clients sur la stratégie de l'entreprise et les bénéfices qu'elle pourra leur amené au travers des actions futures ( donc anticipation sur la création de ces opérations de façon à pouvoir les présenter à l'avance et s'en servir dans ses arguments de vente)

- BtoB:  pour les entreprises ayant une activité Wholesale ou un réseau d'indépendants, on applique les mêmes recettes qu'avec le consommateur final: s'adapter aux nouveaux modes de communication.
Ne pas s'arrêter à la prise d'ordre mais maintenir un contact et les faire participer (leur donner les moyens et les motiver pour cela.
La même voix pour tous  ....  des messages à faire passer .... le même cap
Virage vers le digital :  site dédié , emails, application mobile... mais aussi un pas vers la dématérialisation des outils de vente pour entrer dans l'ère du digital
Leur donner les outils nécessaires pour qu'ils rentrent eux aussi dans le digital ( des argumentaires produits qu'ils peuvent présenter à leur clients sur point de vente... )


- BtoC: 
La Boutique :   Merch , Vitrines, Plv, Catalogues,...
Web/Digital :  travailler sur le BrandContent et aider le consommateur à trouver nos produits   (lisibilité) avec un référencement optimal.
Développer les points d'accès digitaux ( applications mobiles, objets connectés, bornes...)
Réseaux sociaux / communautés /blogs:   utiliser tous les leviers digitaux pour créer du buzz et profiter du Viral pour donner plus de visibilité (ZMOT )
CRM/emailing :  fichier client , ciblage adapté, gestion de la pression marketing...
Vente en ligne:
  C'est aujourd'hui l'un des premiers points de contact du consommateur avec les marques  -  la majorité des consommateurs vont sur un site avant d'acheter en magasin
On doit optimiser sa présence en choisissant les bons acteurs et en utilisant leur puissance pour développer sa notoriété. De même maîtriser des communications souvent très soutenues pour de l'acquisition de trafic ( adword, affiliation,...) pour qu'elles n'apportent pas une image négative à l'entreprise (promos trop fréquentes, trop d'intrusion avec le retargeting...)
• Média:  qu'ils soient Online ou Offline ils participent à la visibilité

Et la boucle n'est pas bouclée....  car les prospects acquis lors des opérations sont utilisés sur les prochaines
La force de frappe du BtoC sert à donner des arguments pour mieux vendre en BtoB.

En bref, une bonne communication 360°, c'est d'avancer sans oeillères, et regarder devant et derrière pour progressé tout en étant bien accompagné.