samedi 21 avril 2007

Statistiques e-commerce Mode

Entre les 2% annoncés par certains organismes officiels et près de 9% par cette Etude Forester transmise par Google... On ne sait plus trop à quoi se tenir sur la part du e-commerce par rapport au total des ventes...





Bien que cela concerne les 3 premiers pays Européens (en volume) les + connectés à Internet, cette étude devrait faire réfléchir les futurs et actuels fabricants et réseaux vendant en Ligne.
Pimkie, Petit Bateau, Dpam, Tao... font l'équivalent en CA de 1 à 2 boutiques en "dur" avec leur site e-commerce.... Soit moins et parfois BEAUCOUP moins que 1% de leur chiffre d'affaire global.
On est loin des 9,3% annoncés ci-dessus! Cela veut donc dire qu'il y a un manque à gagner de 8%... ou carrément une perte de...

Mais où sont ils passés?

Lorsqu'ils vendent sur Venteprivee.com 20 à 30000 pièces, il est vrai que ça équilibre un petit peu (avec parfois plus de ventes en 3 jours de destockage qu'en 1 an sur leur site)... mais ce n'est pas tout.

Comment obtenir cette part de marché en ligne ?

On en met un petit peu chez les VPCistes, un petit peu chez les Pure Players et on développe du "multisite" pour s'étendre le plus possible.
Mais ça ne suffit pas et tout le monde n'est pas Redcats...

La solution ?
Une politique Multicanal, une extension de l'affiliation (+ shop in shop) , de l'innovation ... et de l'écoute.
La recette existe et il faut savoir prendre des risques.

Le E-commerce est un nouveau métier qui ne peut être maitrisé complètement ni par les structures commerciales traditionnelles qui auront tendance à se contenter des 1 à 2% de progression de CA... ni par les innombrables webagency représentées par des commerciaux qui utilisent l'ignorance des entreprises dans ce domaine.

Aucun commentaire: