lundi 28 mai 2007

Solidarité...

"La journée de solidarité, créée par la loi du 30 juin 2004, consiste, pour les salariés, en une journée de travail supplémentaire en principe non rémunérée. Pour les employeurs, elle se traduit par une contribution nouvelle mise à leur charge, le tout étant destiné à financer des actions en faveur de l'autonomie des personnes âgées ou handicapées."

Aujourd'hui, je travaille "à l'oeil", et je fais même l'effort de venir une 1/2 heure plus tôt... (6h30).
Après avoir écouté sur la route les premières infos du Matin, je ne peux m'empêcher d'écrire ce post. On parlait plus de ceux qui ne bossaient pas que des autres et à un moment j'ai réellement cru que pour être solidaire, il ne fallait pas travailler.
En allant plus loin, certains sont doublement solidaires. En effet, comme il n'y a pas école aujourd'hui il faut bien que ceux qui n'ont pas le choix fassent garder leurs enfants...
Donc, pas payé et une nounou à embaucher...
Pour ceux qui ont travaillé quelques minutes de plus pendant quelques mois et qui ne bossent pas aujourd'hui... quel calvaire... de regarder sa montre... les plus consciencieux ont du se priver d'une clop et d'un café.

Et dans le e-commerce? Venteprivee.com commence ses ventes à 7h00 comme un jour de semaine mais va peut être perdre des clientes qui venaient un peu plus tôt au bureau pour être les premières sur les ventes...
Le e-commerce c'est 24h sur 24 et 7 jours sur 7... pas de fermeture le dimanche et plus de queue. Alors tous les acquis légitimes ou non profitent à qui?

Voilà, je viens de faire mes 10mn de solidarité avec ceux qui ne bossent pas. Il me reste 10H...

2 commentaires:

buzztogether a dit…

Je suis solidaire pour les 10H qui viennent ;-)

JFR a dit…

je reviens sur la phrase:"...en faveur de l'autonomie des personnes âgées ou handicapées..."

La SNCF les pousse vraiment à l'autonomie: Gare d'Arras, 8h00 du matin, effectif réduit et gros retard sur les trains.... si t'as pas de train t'as qu'à y aller à pied...