mardi 26 août 2014

Responsive ou non ?

Je ne crois pas que l'on se pose encore la question, ou du moins ceux qui le font ne regardent jamais leurs statistiques de fréquentation ou ont un webmaster ancienne génération qui ne pense qu'à coder à l'ancienne.
Développer un site sans qu'il soit compatible Smartphone ou Tablette, c'est un peu comme se remettre au Minitel... Mais hélas, les boîtes qui ont encore leur internet aux mains des DSI et celles qui sont encore équipées d'Internet Explorer 6 ou 7... ont du mal !

Et c'est encore pire pour un site Ecommerce...  Ils ne perdent pas seulement des visiteurs mais du Chiffre d'affaire ! (et de la fidélisation bien sûr, car si ça marche pas on revient pas !)

Le pire restent ceux qui développent des Applications natives !  qui ont une durée de vie assez courte et surtout qui coûtent cher ... Elles n'ont d'intérêt que pour l'utilité qu'elles apportent au visiteur... donc à leur valeur ajoutée qui coûte encore plus cher !
Une application Ios ou Android vient en complément d'un site responsive.

L'avenir est aux opensource ( Cms type Wordpress, Magento, Prestashop,...) et aux frameworks qui adoptent des templates déjà Responsive.
Pour l'Ecommerce, les principales solutions s'y sont mises et de toute façon les plus gros peuvent se faire un développement spécifique et les plus petits ont déjà Wordpress et Prestashop qui sont déjà au point pour l'adaptation mobile.



Je parle en connaissance de cause,... je ne suis pas développeur, ni Webmaster mais j'aime mettre les mains dans le cambouis... et c'est là que j'ai vu la facilité pour réaliser un site compatible Mobile.
Le bon exemple est avec l'agrégateur de ventes privées Kiwiboo .... qui en plus de son application Iphone, de son application Android et de sa Webapp .... est responsive depuis plusieurs mois !
Sans parler de mon site de recettes et que pour les enfants qui le sont depuis 2 ans...
La qualité est moyenne mais il n'y a pas de développeur derrière...  Histoire de montrer qu'il ne faut pas investir des millions pour le faire.

Aucun commentaire: